mercredi 20 novembre 2013

Hiver : heure du conte

Etant donné que la sélection Halloween que j'ai réalisée l'an dernier a été consultée des centaines de fois, je me suis dit que j'allais m'atteler à une sélection d'albums pour une heure du conte hivernale.


Ambiance neige, douceur et voyages lointains...
Et un maximum de livres récents.

Comme d'habitude... servez-vous et n'hésitez pas à laisser vos commentaires et suggestions. 



Lutin veille / Astrid Lindgren, Kitty Crowther
Pastel, 2012

C’est un vieux, vieux lutin et il a vu la neige de centaines d’hivers. Il va et vient à pas feutrés dans le clair de lune et veille sur la ferme. Le lutin visite chaque maison et parle à chaque animal dans une petite langue silencieuse qu’eux seuls peuvent comprendre. 
Les hommes ne le voient jamais, mais parfois, le matin au réveil, les enfants découvrent… d’étranges petits pas dans la neige.

C'est un poème de Noël de Viktor Rydberg (Suède, 1828 - 1895) qui a inspiré ce texte à Astrid Lindgren (Suède, 1907 - 2002).
En 2010, Kitty Crowther a reçu le prix Astrid Lindgren Memorial Award pour l’ensemble de son oeuvre.



Sinon quoi ? par Jean Leroy, Matthieu Maudet Sinon quoi ? / Jean Leroy, Matthieu Maudet
Ecole des loisirs (Loulou et Cie), 2010

Au secours, une grand-mère ! Dans les bois enneigés, trois petits cochons rencontrent non pas un loup mais deux ! Attention, les loups ! Grand-mère cochon est là avec sa boule de neige, pour défendre ses petits-enfants ! 


Le Roi de la montagne en hiver Le Roi de la montagne en hiver / Sylvie Delom, Aurélia Fronty
Didier Jeunesse, 2013

Dans un village, une femme vivait seule avec ses deux filles. Sa fille aînée lui ressemblait : laide et méchante. La petite, quant à elle, ressemblait à son père défunt : joyeuse, et si belle… 
Un soir de janvier, la mère, sans pitié, envoie la petite cueillir des violettes, un caprice de la grande. 
Dans la neige, la fillette rencontre douze hommes encapuchonnés : les douze mois de l’année…


Antoine Guilloppé - Le voyage d'Anoki. Le Voyage d'Anoki / Antoine Guillopé
Gautier Languereau, 2013

Il fait froid dehors. Le soleil se cache sous la brume épaisse du matin. Anoki sort de son igloo. Tout autour, la banquise craque. Aujourd'hui, le jeune garçon a décidé de partir à la recherche du Grand Blanc. La légende raconte qu'il ressemble, trait pour trait, à un ours polaire, si haut qu'il touche les étoiles. Anoki s'aventure seul dans l'immensité silencieuse de la banquise. Il ne voit pas la nuit tomber.
Le Grand Blanc est tout près.  



Le loup et la soupe aux poisLe Loup et la soupe aux pois / Françoise Diep, Magali Le Huche
Didier Jeunesse, 2011

Cette année-là, l'hiver fut terriblement long et froid. Un matin, Toinon dit à son mari : - Aïe, aïe, aïe, on n'a bientôt plus rien à brûler ! Pierre regarde les flocons qui tourbillonnent et soupire : - Bon... Je vais aller chercher quelques bûches au fond de la vallée. Mais en rentrant, j'aurai bien besoin de me réchauffer. Alors s'il te plaît ma Toinon, prépare-moi ma soupe préférée... Mais sur le chemin du retour, Pierre fait une bien mauvaise rencontre...


Un flocon d'amour Un flocon d'amour / Thomas Scotto, Elodie Nouhen
Actes Sud Juniot, 2005

Brrr, il fait bien trop froid aujourd'hui : Nouit l'esquimau n'ira pas chasser. Mais au moment de refermer sa fenêtre, il sent un flocon glacé au fond de son ventre. Car il a aperçu Kouma, derrière ses carreaux. Et Kouma a elle aussi soudain un peu froid. Tous deux s'affairent chacun de leur côté. Nouit a alors l'idée de l'inviter chez lui pour le goûter. Mais il n'arrive pas à terminer sa lettre : une boule de neige s'écrase sur sa vitre. Il pense qu'elle est tombée d'une branche. Même chose quand il trouve devant sa porte un petit tas de noisettes ou des gants en peau de castor : il ne comprend pas que c'est Kouma qui lui prépare toutes ces petites attentions ! Mais quand la jeune fille frappe à sa porte, il est bien obligé de comprendre. Et le flocon au fond de son ventre aussi. Ils discutent, se racontent leur quotidien, et ont très vite bien plus chaud. Alors le petit flocon d'amour les fait trembler encore une fois, pour finir en un doux baiser d'Esquimau.


Et le dernier, qui n'est pas vraiment une nouveauté mais que j'aime pour raison de souvenirs personnels.
En plus, sur le site de l'Ecole des loisirs, vous pourrez télécharger des pistes d'exploitation.



Jour de Neige / Komako Sakaï 
Ecole des loisirs;, 2006

Quel instant inoubliable que celui où l’on découvre, au réveil, le paysage recouvert de neige... Komako Sakaï nous fait revivre cette joie et cette impatience enfantines en même temps que le narrateur. Avec lui, on retrouve ces impressions : voir le monde et vivre le temps autrement et, enfin, se plonger dans la neige. Et s’il y a tant de magie, c’est que l’on sait que cela ne durera pas et que la vie reprendra son cours...




2 commentaires:

  1. Peut-être celui-ci : Première neige / Bailly-Maître et Guilloppé (L'élan vert)
    et celui-là : L'arbre et l'hiver / Pigois (Belize)

    Virginie

    RépondreSupprimer